Название книги:

Le Royaume des Dragons

Автор:
Морган Райс
Le Royaume des Dragons

ОтложитьЧитал

Шрифт:
-100%+

LE ROYAUME DES DRAGONS

(LE TEMPS DES SORCIERS – TOME UN)

MORGAN RICE

Morgan Rice

Morgan Rice est bestseller et meilleure autrice d'après USA Today grâce à la série de fantasy L'ANNEAU DU SORCIER, dix-sept tomes ; bestseller avec MEMOIRES D'UN VAMPIRE, douze tomes ; bestseller avec LA TRILOGIE DES RESCAPÉS, thriller post-apocalyptique comprenant trois tomes ; la fantasy ROIS ET SORCIERS, six tomes ; la fantasy DE COURONNES ET DE GLOIRE, huit tomes ; la fantasy UN TRÔNE POUR DES SŒURS, huit tomes ; une nouvelle série de science-fiction, LES CHRONIQUES DE L’INVASION, en quatre tomes ; la fantasy OLIVER BLUE À L’ÉCOLE DES PROPHÈTES, quatre tomes ; la fantasy LE FIL DE L'ÉPÉE, quatre tomes ; et une nouvelle série de fantasy LE TEMPS DES SORCIERS. Les ouvrages de Morgan sont disponibles en livres audio et brochés et traduits en plus de 25 langues.

TRANSFORMATION (Mémoires d'un Vampire Tome 1), ARÈNA UN (La Trilogie des Rescapés Tome 1), LA QÛETE DU HÉROS (L'Anneau du Sorcier Tome 1), LE RÉVEIL DES DRAGONS (Rois et Sorciers Tome 1), UN TRÔNE POUR DES SŒURS (TOME 1), ATTAQUE EXTRATERRESTRE (Les Chroniques de l'Invasion — Tome 1), et LA FABRIQUE MAGIQUE (OLIVER BLUE À L’ÉCOLE DES PROPHÈTES — Tome 1) en téléchargement gratuit sur Google Play !

Morgan adore vous lire, rendez-vous sur www.morganricebooks.com, recevez un livre gratuit et des cadeaux ; téléchargez l'application gratuite et recevez des infos en avant-première, connectez-vous sur Facebook et Twitter, restons en contact !

Morgan Rice - Critiques

“Vous pensiez en avoir terminé avec la série L'ANNEAU DU SORCIER, vous aviez tort. Découvrez LE REVEIL DES DRAGONS, la nouvelle saga prometteuse de Morgan Rice, et laissez-vous entraîner au pays des trolls et des dragons, où sens des valeurs, honneur, courage, magie et destinée règnent en maître. Les personnages de Morgan nous envoûtent au fil des pages … vivement recommandé pour tous les inconditionnels de fantasy.”

--Books and Movie Reviews

Roberto Mattos

“Un mélange de fantasy et d'action qui séduira les lecteurs de Morgan Rice et Christopher Paolini, auteur de L'HERITAGE … Les fans de fictions pour jeunes adultes vont littéralement dévorer le dernier opus de Rice.”

--The Wanderer, A Literary Journal (Le Réveil des Dragons)

“Un ouvrage de fantasy de haut vol mêlant intrigue et mystère. La Quête des Héros aborde les thèmes du courage et de la réussite, l'âge adulte, la maturité, l'excellence ... Réservé aux fans de fantasy, les protagonistes mêlent astuces et scènes d'action, abordant le passage du jeune Thor à l'âge adulte, une vie placée sous le signe de la chance …. prémices d'une série prometteuse pour jeunes adultes.”

--Midwest Book Review (D. Donovan, eBook Reviewer)

“L'ANNEAU DU SORCIER comporte tous les ingrédients d'une recette à succès : intrigues, complots, mystères, preux chevaliers, amours naissantes et cœurs brisés, déception et trahison. Des heures de lecture, à tout âge. Chaudement recommandé pour les amoureux de fantasy.”

--Books and Movie Reviews, Roberto Mattos

“Avec ce premier tome "action" de la série de fantasy L'Anneau du Sorcier (14 tomes), Rice nous présente le jeune Thorgrin "Thor" McLeod, qui, à 14 ans, rêve d'intégrer la prestigieuse Légion d'Argent, les chevaliers d'élite du roi …. Une prose et une intrigue riches en rebondissements, Rice en majesté.”

--Publishers Weekly

Livres par Morgan Rice

LE TEMPS DES SORCIERS

LE ROYAUME DES DRAGONS (Tome 1)

LE TRÔNE DES DRAGONS (Tome 2)

LE FILS DES DRAGONS (Tome 3)

OLIVER BLUE A L’ECOLE DES PROPHÈTES

LA FABRIQUE MAGIQUE (Tome 1)

L’ORBE DE KANDRA (Tome 2)

LES OBSIDIENNES (Tome 3)

LE SCEPTRE DE FEU (Tome 4)

LES CHRONIQUES DE L’INVASION

ATTAQUE EXTRATERRESTRE (Tome 1)

ARRIVÉE (Tome 2)

ASCENSION (Tome 3)

RETOUR (Tome 4)

LE FIL DE L’ÉPÉE

LES PLUS MÉRITANTS (Tome 1)

LES PLUS VAILLANTS (Tome 2)

LES DESTINÉS (Tome 3)

LES PLUS TÉMÉRAIRES (Tome 4)

UN TRÔNE POUR DES SŒURS

UN TRÔNE POUR DES SŒURS (Tome 1)

UNE COUR DE VOLEURS (Tome 2)

UNE CHANSON POUR DES ORPHELINES (Tome 3)

UN CHANT FUNÈBRE POUR DES PRINCES (Tome 4)

UN JOYAU POUR LA COUR (Tome 5)

UN BAISER POUR DES REINES (Tome 6)

UNE COURONNE POUR DES ASSASSINS (Tome 7)

UNE ÉTREINTE POUR DES HÉRITIÈRES (Tome 8)

DE COURONNES ET DE GLOIRE

ESCLAVE, GUERRIÈRE, REINE (Tome 1)

CANAILLE, PRISONNIÈRE, PRINCESSE (Tome 2)

CHEVALIER, HÉRITIER, PRINCE (Tome 3)

REBELLE, PION, ROI (Tome 4)

SOLDAT, FRÈRE, SORCIER (Tome 5)

HÉROÏNE, TRAÎTRESSE, FILLE (Tome 6)

SOUVERAIN, RIVALE, EXILÉE (Tome 7)

VAINQUEUR, VAINCU, FILS (Tome 8)

ROIS ET SORCIERS

LE RÉVEIL DES DRAGONS (Tome 1)

LE RÉVEIL DU VAILLANT (Tome 2)

LE POIDS DE L’HONNEUR (Tome 3)

UNE FORGE DE BRAVOURE (Tome 4)

UN ROYAUME D’OMBRES (Tome 5)

LA NUIT DES BRAVES (Tome 6)

L’ANNEAU DU SORCIER

LA QUÊTE DES HÉROS (Tome 1)

LA MARCHE DES ROIS (Tome 2)

LE DESTIN DES DRAGONS (Tome 3)

UN CRI D’HONNEUR (Tome 4)

UNE PROMESSE DE GLOIRE (Tome 5)

UN PRIX DE COURAGE (Tome 6)

UN RITE D’ÉPÉES (Tome 7)

UNE CONCESSION D’ARMES (Tome 8)

UN CIEL ENSORCELE (Tome 9)

UNE MER DE BOUCLIERS (Tome 10)

UN RÈGNE DE FER (Tome 11)

UNE TERRE DE FEU (Tome 12)

UNE LOI DE REINES (Tome 13)

LE SERMENT DES FRÈRES (Tome 14)

UN RÊVE DE MORTELS (Tome 15)

UNE JOUTE DE CHEVALIERS (Tome 16)

LE DON DU COMBAT (Tome 17)

TRILOGIE DES RESCAPÉS

ARENE UN: LA CHASSE AUX ESCLAVES (Tome 1)

DEUXIEME ARENE (Tome 2)

ARÈNE TROIS (Tome 3)

LES VAMPIRES DÉCHUS

AVANT L’AUBE (Tome 1)

MEMOIRES D'UN VAMPIRE

TRANSFORMATION (Tome 1)

ADORATION (Tome 2)

TRAHISON (Tome 3)

PREDESTINATION (Tome 4)

DÉSIR (Tome 5)

FIANÇAILLES (Tome 6)

SERMENT (Tome 7)

TROUVÉE (Tome 8)

RENÉE (Tome 9)

ARDEMMENT DÉSIRÉE (Tome 10)

SOUMISE AU DESTIN (Tome 11)

OBSESSION (Tome 12)

Connaissez-vous tous mes ouvrages ? Cliquez et téléchargez les premiers épisodes !


Des livres gratuits ?


Inscrivez-vous à la mailing-list de Morgan Rice et recevez 4 livres gratuits, 3 cartes gratuites, 1 application gratuite, 1 jeu gratuit, 1 livre audio gratuit et des cadeaux exclusifs ! Rendez-vous sur www.morganricebooks.com


Copyright © 2019 by Morgan Rice. Tous droits réservés. Sauf autorisation selon Copyright Act de 1976 des U.S.A., cette publication ne peut être reproduite, distribuée ou transmise par quelque moyen que ce soit, stockée sur une base de données ou stockage de données sans permission préalable de l'auteur. Cet ebook est destiné à un usage strictement personnel. Cet ebook ne peut être vendu ou cédé à des tiers. Vous souhaitez partager ce livre avec un tiers, nous vous remercions d'en acheter un exemplaire. Vous lisez ce livre sans l'avoir acheté, ce livre n'a pas été acheté pour votre propre utilisation, retournez-le et acheter votre propre exemplaire. Merci de respecter le dur labeur de cet auteur. Il s'agit d'une œuvre de fiction. Les noms, personnages, sociétés, organisations, lieux, évènements ou incidents sont issus de l'imagination de l'auteur et/ou utilisés en tant que fiction. Toute ressemblance avec des personnes actuelles, vivantes ou décédées, serait pure coïncidence. Photo de couverture Copyright cosmin4000 sous licence istockphoto.com.

TABLE DES MATIERES


CHAPITRE UN

CHAPITRE DEUX

CHAPITRE TROIS

CHAPITRE QUATRE

CHAPITRE CINQ

CHAPITRE SIX

CHAPITRE SEPT

CHAPITRE HUIT

CHAPITRE NEUF

CHAPITRE DIX

CHAPITRE ONZE

CHAPITRE DOUZE

CHAPITRE TREIZE

CHAPITRE QUATORZE

 

CHAPITRE QUINZE

CHAPITRE SEIZE

CHAPITRE DIX-SEPT

CHAPITRE VINGT-ET-UN

CHAPITRE VINGT-TROIS

CHAPITRE VINGT-QUATRE

CHAPITRE VINGT-CINQ

CHAPITRE VINGT-SIX

CHAPITRE VINGT-SEPT

CHAPITRE VINGT-HUIT

CHAPITRE VINGT-NEUF

CHAPITRE TRENTE

CHAPITRE TRENTE-ET-UN

CHAPITRE TRENTE-DEUX

CHAPITRE TRENTE-TROIS

CHAPITRE TRENTE-QUATRE

CHAPITRE TRENTE-CINQ

CHAPITRE TRENTE-SIX

CHAPITRE TRENTE-SEPT

CHAPITRE TRENTE-HUIT

CHAPITRE TRENTE-NEUF

CHAPITRE QUARANTE

CHAPITRE UN

Le Roi Godwin III du Royaume du Nord avait eu son content d'aventures. Bien qu'ayant participé à la marche des armées et vu la magie à l'œuvre, il était pétrifié devant la créature étendue devant lui sur l'herbe, prostrée et immobile, silhouette improbable d'os et d'écailles, allongée sous le ciel nocturne.

Que la faute incombe à la créature ou simplement au lieu en lui-même, le roi avait dû mettre pied à terre, sa monture ayant refusé d'aller plus avant. Partis de Royalsport, ils avaient chevauché une journée durant en direction du sud, la Spur mugissante cascadait quelques dizaines de mètres en contrebas, les terres de son royaume s'achevaient dans ses eaux argentées, turbulentes et rugissantes. Des guetteurs les surveillaient certainement plus au sud, par-delà le vaste horizon. Godwin espérait que tel n'était pas le cas, lui et ses suivants, désormais loin de chez eux, seraient alors des proies faciles pour quiconque passerait les ponts séparant les royaumes mais … il ne voulait pas qu'ils assistent à ce spectacle.

Le roi Godwin s'avança, la petite foule de ses suivants se demandant s'il fallait avancer. Ils étaient fort heureusement en comité restreint … la chose n'était pas à mettre sous les yeux de tout un chacun. Rodry, son fils aîné de vingt-trois ans, était le portrait de Godwin jeune, grand et bien bâti, cheveux blonds, héritage de sa défunte mère, rasés au niveau des tempes pour ne pas être gêné lors des combats à l'épée. Vars et Greave, les frères de Rodry, étaient restés au château, enfourcher une monture pour si peu n'était pas leur genre. Vars se plaindrait probablement du fait que le choix se soit porté sur Rodry—Vars, pas téméraire pour deux sous, ne se serait jamais porté volontaire. Quant à Greave, il devait être fourré dans ses livres à la bibliothèque.

Ses filles auraient bien voulu venir, deux d'entre elles du moins. Erin, la benjamine, aurait adoré partir à l'aventure. Nerra aurait certainement voulu voir cette étrange créature, aurait certainement pleuré devant sa dépouille. Godwin sourit en songeant à sa gentillesse légendaire, son sourire s'évanouit au souvenir de sa toux persistante, sa maladie l'obligeait à garder la chambre. Lenore aurait probablement préféré rester au château mais s'affairait aux préparatifs du mariage.

Godwin et Rodry n'étaient pas seuls, toutefois. Une demi-douzaine des membres du cercle des Chevaliers d'Argent les accompagnait, Lars et Borus, Halfin et Twell, Ursus et Jorin, tous fidèles serviteurs de Godwin, pour certains depuis des décennies - le fleuve miroitant faisait étinceler les armoiries de leurs armures - sans compter les villageois qui avaient découvert la créature, et, juché sur un cheval malingre, la silhouette du sorcier drapé dans sa robe.

“Grey,” lança le roi Godwin en faisant signe à l'homme d'avancer.

Maître Grey s'approcha doucement en prenant appui sur sa canne.

En d'autres circonstances, le roi Godwin se serait gaussé du contraste. Grey était mince, cheveux rasés, d'une pâleur de cire, affublé d'une robe blanc et or. Godwin était plus grand et massif, son armure et sa grosse barbe lui conféraient un air de puissance, ses cheveux noirs lui tombaient aux épaules.

“Vous oseriez les traiter de menteurs ?” cingla le roi Godwin en indiquant les villageois d'un mouvement de tête.

Godwin savait que les hommes avaient peur, ils agitaient des ossements de vaches, harnachés dans leurs armures de cuir, mais son mage éluda la question. Grey secoua ostensiblement la tête et le regarda droit dans les yeux.

Un frisson parcourut Godwin. La bête était bien réelle, il ne s'agissait pas d'une plaisanterie dans le but de gagner leurs faveurs ou leur soutirer de l'argent.

Il se trouvait devant un vrai dragon.

Un sang rouge teintait ses écailles couleur de rouille. Ses dents semblables à de l'ivoire, aiguisées comme des rasoirs, faisaient la taille d'un homme. Ses ailes gigantesques bizarrement déployées, immenses et comparables à celle d'une chauve-souris, paraissaient bien petites, pour permettre à pareille créature de s'élever. Le corps de la bête gisait au sol, recroquevillé, aussi long que douze chevaux en file indienne, assez large pour que Godwin fasse figure d'un vulgaire jouet à ses côtés.

“C'est la première fois que j'en vois un,” avoua le roi Godwin, en touchant la forme écailleuse. Il s'attendait presque à sentir de la chaleur mais la rigor mortis s'était déjà emparée de l'animal.

“Rares ceux qui en ont vu,” répondit Grey. La voix de Godwin était grave et sonore, celle de Grey réduite à un simple murmure.

Le roi acquiesça. Le sorcier n'allait évidemment pas lui confier tous ses secrets, non pas que cette idée le rassure. Voir un dragon, mort de surcroît …

“Que savons-nous à son sujet ?” demanda le roi. Il l'examina de tout son long, poursuivant son inspection jusqu'à l'interminable queue.

“Une femelle,” annonça le sorcier, “rouge—qui plus est.”

Il ne lui expliqua bien évidemment pas ce que cela impliquait. Le sorcier en fit le tour, songeur. Il regardait de temps à autre derrière lui, perdu dans ses pensées. “De quoi est-il mort ?” demanda Godwin. Il avait mené de nombreuses batailles mais se demandait quelle arme avait pu venir à bout d'une bête pareille, il n'apercevait aucune trace de cicatrice ou de coup d'épée dans la créature.

“De vieillesse … peut-être.”

Godwin soutint son regard.

“Je les croyais immortels,” rétorqua Godwin. Ce n'était plus le roi mais l'enfant qui s'adressait à Grey, il se revoyait des années en arrière, alors qu'il quémandait aide et savoir auprès de lui. Le sorcier lui paraissait déjà très âgé à l'époque.

“Ils ne sont pas éternels mais vivent mille ans tout au plus, à condition d'être nés sous la lune du dragon,” répondit Grey, comme s'il énonçait une vérité absolue.

“Mille ans est déjà bien assez long pour qu'on puisse en voir un mort,” répondit Godwin. “Je n'aime pas ça du tout. C'est de mauvais augure.”

“C'est possible,” avoua Grey, il n'était pas homme à s'avancer sans raison. “La mort est parfois un puissant présage. Elle peut incarner la mort. Ou la vie.”

Il contempla le royaume.

Le roi Godwin soupira, désespéré à l'idée de ne jamais vraiment réussir à sonder le cœur de cet homme, et observa de nouveau la bête, il essayait de comprendre comment un être aussi puissant et magnifique avait trouvé la mort. Son corps ne présentait aucune trace de combat ni de blessure. Il fixa l'œil de la créature, espérant y trouver des réponses.

“Père ?” lança Rodry.

Le roi Godwin se tourna vers son fils. Il ressemblait énormément à Godwin au même âge, il était musclé et vigoureux, son air racé et ses cheveux blonds lui rappelaient sa défunte mère. Assis sur son fidèle destrier, son armure bleutée resplendissait. Rester planté là sans rien faire lui tapait sur les nerfs. Il espérait, s'agissant d'un dragon, pouvoir en affronter un. Sa jeunesse lui conférait un sentiment d'invicibilité.

Les chevaliers alentours attendaient patiemment les ordres du roi.

Godwin savait pertinemment qu'ils auraient dû arriver sur site il y a fort longtemps déjà. La nuit tombait, les Sudistes pouvaient surgir du pont enjambant le fleuve.

“C'est trop long, la Reine va croire qu'on l'a fait exprès pour éviter les préparatifs du mariage,” crut bon de préciser Rodry. “Nous mettrions beaucoup trop longtemps, même en chevauchant à bride abattue.”

Nous en étions venus au fait. Le mariage de Lenore aurait lieu dans une semaine, Aethe ne le lui pardonnerait jamais, surtout s'il faisait le mur avec Rodry. En dépit de ses efforts, elle était persuadée qu'il préférait les trois fils qu'Illia lui avait donnés, à ses trois filles.

“Nous serons bientôt rentrés,” annonça le roi Godwin, “mais nous devons tout d'abord nous occuper de ça.” Godwin jeta un œil vers Grey avant de poursuivre. “Si les gens entendent parler d'un dragon, mort, qui plus est, ils prendront ça pour une malédiction, je ne tolérerais pas qu'un mauvais présage gâche le mariage de Lenore.”

“Non, bien sûr que non,” répondit Rodry, honteux de ne pas y avoir songé. “Qu'allons-nous faire ?”

Le roi y avait déjà réfléchi et se dirigea vers les villageois avec de l'argent.

“Je vous remercie de m'avoir prévenu,” dit-il en distribuant des pièces. “Rentrez chez vous et ne racontez à personne ce que vous avez vu. Rien de tout ceci ne serait arrivé si vous ne rôdiez pas dans les parages. Si jamais j'apprends …”

Ils comprirent la menace à peine voilée et s'inclinèrent bien bas.

“Oui, mon Roi,” dit l'un deux, avant de tous détaler comme des lapins.

“Et maintenant,” dit-il en s'adressant à Rodry et aux chevaliers, “Ursus, tu es le plus vigoureux d'entre nous ; montre-nous ta force. Qu'on aille chercher des cordes pour traîner la bête.”

Le plus robuste des chevaliers opina du chef, tous se mirent à l'ouvrage, fouillant dans leurs sacoches jusqu'à ce que l'un d'eux s'avance avec une corde solide. On pouvait compter sur la prévoyance de Twell.

Ils attachèrent la dépouille du dragon, opération qui s'avéra plus longue que Godwin l'aurait souhaité. Aucune corde ne semblait suffire pour attacher l'immense bête ; Jorin, plus agile, grimpa sur la créature, une corde autour de son épaule, afin de l'attacher. Il sauta lestement à terre malgré son armure et tous finirent par la ligoter. Le roi s'approcha d'eux et s'empara de la corde.

“Et alors ?” lança-t-il aux autres. “Vous croyez peut-être que je compte le traîner seul jusqu'au fleuve ?”

Il aurait pu jadis, il était assurément aussi fort qu'Ursus ou Rodry mais savait admettre lorsqu'il avait besoin d'aide. Les hommes comprirent le message et s'emparèrent de la corde. Godwin perçut le moment où son fils se joignit à l'effort, tous poussèrent la dépouille du dragon, ahanant sous l'effort.

La créature s'ébranla lentement, laissant des traces de son passage dans la poussière tandis que tous traînaient la masse imposante. Seul Grey ne fit pas mine de tirer sur la corde, personne ne comptait sur lui d'ailleurs. Le groupe tira peu à peu le dragon jusqu'au fleuve.

Ils parvinrent à le haler jusque sur la berge, aux abords du fleuve qui symbolisait à la fois la frontière et les défenses du royaume. Il reposait en équilibre parfait, en direction de Godwin, un souffle de vent aurait pu le faire basculer, on aurait presque dit qu'il s'apprêtait à prendre son envol vers des contrées plus méridionales.

 

Il appuya sa botte sur son flanc et, au prix d'un immense effort, fit basculer le cadavre dans le vide. “Une bonne chose de faite,” affirma-t-il, tandis que le dragon frappait l'onde.

Il ne disparut pas pour autant mais flottait, la férocité des ondes argentées auraient pu l'emporter mais le cadavre du dragon se cognait aux rochers et tournoyait au gré du courant. Nul ne résistait à ce flot impétueux, l'immense dragon était devenu un vulgaire fétu de paille, il serait bientôt entraîné vers la lointaine mer, là où les eaux sombres rejoignaient l'immensité salée.

“Espérons qu'elle n'ait pas pondu,” murmura Grey.

Le roi Godwin restait là, trop éreinté pour poser une quelconque question, observant le corps de la créature jusqu'à complète disparition. Il voulait simplement s'assurer qu'elle ne reviendrait pas dans son royaume, qu'elle ne leur occasionnerait aucun tracas supplémentaire. Il n'était plus tout jeune et dut reprendre son souffle.

Il se leurrait. En vérité, l'inquiétude le rongeait. Il régnait sur son royaume depuis fort longtemps mais n'avait jamais rien vu de tel. Un malheur allait forcément se produire.

Quoiqu'il arrive, Godwin savait d'ores et déjà que son royaume ne serait pas épargné.


Издательство:
Lukeman Literary Management Ltd
Метки:
Поделится: